Les Algériens face aux formules de crédit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Algériens face aux formules de crédit

Message par nawal le Mar 26 Fév - 15:25

En fonction de leurs revenus, les particuliers doivent arbitrer entre le prêt pour l’acquisition du véhicule, plus facile, et le crédit pour l’achat ou la construction d’un logement, moins accessible. Pourquoi est-il plus facile de financer l’acquisition d’une automobile ou d’un téléviseur que d’une maison ? Est-ce que l’État doit aussi éduquer le consommateur ou est-ce qu’en rendant l’argent moins cher, le consommateur pensera à un toit avant tout ? Si les banques privées sont les principales offres de crédit à la consommation, seules les banques publiques offrent les crédits à l’immobilier. L’industrie, pardon, l’importation de voitures est une activité fort lucrative, il y en a pour toutes les bourses ; pour 400 000 DA à 4 000 000 DA, vous avez votre voiture. Même si a priori l’acquisition d’un véhicule reste un investissement pour certains, la possibilité de financement a permis d’augmenter la demande. L’offre a suivi, car les importateurs ont pu trouver des financements bancaires du type L/C et ainsi acheter en grandes quantités sur la base de carnets de commandes sécurisés par les arrhes déposées par les acheteurs.

nawal
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum